Blog eConcepto

Projets clients, Web design, Web Marketing... Nous aimons, nous partageons !! N'hésitez pas à en faire de même.
Rendre son projet à temps

14 conseils pour tenir ses délais

30 septembre 2015 - Marketing Digital - , , , , ,

Votre réputation est généralement basée sur deux choses : la qualité de votre travail, et la rigueur avec laquelle vous tenez vos délais.
Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les délais à respecter, ceux-ci étant l’un des principaux problèmes rencontrés par les agences web. Vous faites certainement du très bon travail, mais si vous ne rendez pas vos projets à temps, vous n’arriverez pas à fidéliser vos clients.

icon-arrow-circle-o-right Faites attention aux dates limites. C’est le premier pas, surtout dans un domaine où tout le monde est très souple. Vous devez être très sérieux quant au respect des dates limites, en faire des priorités. Vous devez voir le moindre manquement aux délais prescrits comme des fautes «graves». Une fois que vous avez compris ce premier point, le reste n’est que de la logistique.

 icon-arrow-circle-o-right Faites la liste de vos projets et de leurs deadlines. Si vous voulez être rigoureux sur les délais à respecter, il faut que vous les visualisiez correctement. Vous pouvez utiliser le support numérique ou le support papier, tant que vous l’utilisez régulièrement !

  icon-arrow-circle-o-right Annoncer une date butoir claire. Assurez-vous d’être d’accord avec votre client quant à une date précise, allez même jusqu’à définir une heure (n’oubliez pas de prendre en compte le décalage horaire si nécessaire). Si la deadline est floue, vous aurez plus de mal à la respecter. Et si votre client ne vous donne pas de deadline, à vous d’en demander une.

 icon-arrow-circle-o-right Aménagez-vous une marge de sécurité. En effet, il peut être sage de se garder une marge de manoeuvre. Pour avoir une idée claire du temps nécessaire à l’élaboration du projet, divisez-le en étapes. Et si vous n’êtes toujours pas sûr du temps qu’il faut au parachèvement de chaque étape, fragmentez-les en paliers. Pour chaque palier, vous devez être capable d’estimer une durée, à laquelle vous ajoutez un peu de temps pour vous créer une marge de sécurité assez importante pour faire face à d’éventuels imprévus.

 icon-arrow-circle-o-right Mettez-vous d’accord sur un résultat explicite. Vous et votre client devez vous accorder sur un projet final clairement défini. Ne sautez pas cette étape, car sans cela, vous pourriez le regretter. Si vous ne rendez pas le projet tel qu’il est attendu par le client, vous aurez du travail supplémentaire, et vous raterez la date butoir. Si vous n’êtes pas sûr à quoi le projet devrait ressembler, posez autant de questions que nécessaire à votre client avant de débuter.

 icon-arrow-circle-o-right Décomposez votre projet. C’est un conseil assez basique, mais c’est parce qu’il fonctionne qu’on vous le redonne ! N’essayez pas d’aborder le sujet en entier. Encore une fois, il s’agit de le décomposer en petites étapes, en donnant à chacune une estimation de durée. Chaque tâche doit être assez réduite pour toujours durer moins d’une heure.

icon-arrow-circle-o-right Concentrez-vous sur la première étape. Maintenant que vous avez décomposé en petites étapes, concentrez vous juste sur la première. Ne vous inquiétez pas du reste pour l’instant. Donnez toute votre attention à la première étape et finissez la. Vous vous sentirez satisfait dès qu’elle sera accomplie, vous n’aurez qu’à la rayer de votre liste. Ensuite concentrez-vous sur l’étape suivante.

 icon-arrow-circle-o-right Bloquez le temps nécessaire. Quand vous allez travailler sur une étape, assurez-vous d’avoir bloqué assez de temps sur votre planning journalier. Si vous ne bloquez pas de temps pour les tâches les plus importantes, vous ne finirez probablement pas votre projet à temps. Quand bien même vous travaillez tout le reste de la journée sur vos autres projets, aménagez-vous suffisamment de temps pour traiter chaque étape. Il faut que vous envisagiez chaque étape de votre projet comme des rendez-vous chez le médecin, immanquables.

 icon-arrow-circle-o-right Décidez d’une date de début, et de fin pour chaque étape. Quand vous morcelez votre projet, il faut que vous ayez une idée claire de l’avancement de chaque étape. Sur votre liste, renseignez la date de début de votre tâche, et sa date de fin. Cela vous aidera à garder une vision claire et lucide de l’avancement dans le temps de votre projet.

icon-arrow-circle-o-right Communiquez à chaque étape. Une fois qu’une tâche est complétée, envoyez-en le résultat à votre client si possible. Bien sûr, cela ne ressemblera pas à un projet fini, mais cela montrera que vous progressez, que vous êtes sur la bonne voie et cela vous aidera à recueillir l’avis du client. C’est plus facile de corriger le tir en temps réel, plutôt qu’à la fin du projet.

 icon-arrow-circle-o-right Ne vous surchargez pas de travail. Une des causes principales pour laquelle les délais ne sont pas tenus est la surcharge de travail. N’acceptez pas plus de projets que vous ne pouvez en gérer.

 icon-arrow-circle-o-right Apprenez de vos erreurs.  Si vous avez dépassé une date butoir, prenez quelques minutes pour analyser ce qui n’allait pas, et comment ne plus recommencer dans le futur.

 icon-arrow-circle-o-right Veillez tard. Si vous avez mal planifié le projet, ou si vous avez trop reculé l’échéance, il faut vous attendre à veiller tard le soir et travailler de longues heures si possible.

 icon-arrow-circle-o-right Négociez et prévoyez une deuxième deadline. Si vous ne pouvez absolument pas respecter vos délais (vous êtes sûrement surchargé), vous devriez contacter votre client et négocier une seconde deadline. Il est préférable de choisir cette solution plutôt que de laisser la date passer sans communiquer avec le client. Quoi que vous fassiez ensuite, soyez sûr de respecter cette date, parce qu’un deuxième manquement au délai serait regrettable pour votre réputation.

Traduit de l’anglais par nos soins depuis cet article.